Suite à l’Assemblée Générale du 11/10/2018, il a été décidé de mettre en sommeil sine die les actions politiques et militantes de Démocratie Directe & Résilience. Les travaux du mouvement, initiés 2014, ont permis d’élaborer deux textes fondateurs que nous proposons en tant que ressources ouvertes à toutes les organisations alternatives qui souhaiteraient les utiliser dans le cadre de leur recherches pour s’efforcer de construire et proposer une nouvelle organisation sociétale susceptible d’encadrer la décroissance inéluctable et prochaine de la société industrielle.

Ces deux textes sont : Le « Programme pour une Société de l’Après Croissance (PSAC) et la « Constitution Nouvelle en Démocratie Directe » (CNDD). Ils sont complétés par la compilation des 42 réunions préparatoires  à leur rédaction finale. Tous ces documents restent librement consultables et téléchargeables sur ce site


Programme pour une société de l’après croissance

Ce programme présente un système complet d’organisation politique, visant à empêcher le développement des injustices sociales et apte à répondre aux contraintes bio-économiques des temps prochains.

Il se fonde sur deux hypothèses fondamentales et treize principes directeurs, qui constituent autant de points de rupture avec le système actuel. Il se matérialise par une constitution de l’après-croissance intégrant les procédures démocratiques de la CNDD et de cinq codes juridiques annexés.

Des « commentaires-miroirs » visent à mettre en perspective certains articles de la constitution de l’après croissance avec les dispositions correspondantes de la constitution actuelle, afin de mieux souligner leurs points de divergence, de rupture ou éventuellement de similitude. Ils aident également le lecteur à se projeter dans le nouveau système proposé, comme en se regardant dans un miroir transformant.

Le programme pour une société de l’après-croissance est librement consultable et téléchargeable au format PDF  en cliquant ici.


Constitution Nouvelle en démocratie directe (CNDD)

La Constitution Nouvelle en Démocratie Directe contient 71 articles. Sa structure est basée sur celle de la constitution de 1958, mais 67 articles sont abrogés, 19 articles existants sont modifiés et 36 nouveaux articles sont ajoutés. Elle remplace les procédures du système représentatif actuel (c’est à dire oligocratique) par celles d’un véritable système démocratique, la démocratie directe, qui est le seul système donnant à l’ensemble des citoyens la maîtrise du pouvoir législatif et le contrôle sur le pouvoir exécutif.

A ce titre, la CNDD peut être considérée  comme une constitution transitoire vers une modification en profondeur de notre organisation sociale. C’est uniquement à partir de ce préalable, c’est à dire l’instauration d’un système politique où les décisions institutionnelles sont prises par le peuple tout entier et non par une minorité de représentants oligocratiques, que les fondements idéologiques de notre société, tels que la liberté individuelle, l’égalité des chances, la solidarité, les attributions et le financement de l’Etat, la création monétaire et le crédit, le droit de l’entreprise, la propriété du foncier,  pourront être reconsidérés et mis à jour dans la perspective du bien commun.

La CNDD est librement consultable et téléchargeable au format PDF, en cliquant ici.


Compte rendu global des réunions préparatoires

Ce document regroupe les comptes-rendus des 42 premières réunions du groupe de réflexion de janvier 2014 à avril 2015. La durée moyenne de chaque réunion a été de 4 heures. Cette compilation de comptes rendus ne constitue donc pas un catalogue de décisions ou résolutions engageant le mouvement sur des options définitives. Elle témoigne seulement de la richesse des débats et de la diversité des arguments qui nous ont permis de conduire notre réflexion à son terme et de produire, lors des 34 réunions suivantes tenues entre avril et décembre 2015, les textes programmatiques finaux que sont la Constitution Nouvelle en Démocratie Directe (CNDD), et le Programme pour une société de l’après croissance (PSAC).

Le compte rendu global (164 pages A4) est librement consultable et téléchargeable au format PDF  en cliquant ici.