Parole d’internaute : Nouvelle Constitution

J’ai pas mal suivi vos travaux ses dernières années ainsi que ceux de pas mal autres groupes. Il y a quelques années vous aviez rédigé une Constitution géniale de 50 -47 pages avec pas mal de choses intéressantes inédites avec notamment un titre sur l’environnement, sur les relations avec les pays extérieurs…. .

Aujourd’hui sur votre site j’ai téléchargé votre nouvelle version de votre projet de constitution qui est aujourd’hui de 16 pages, qui reprend des articles de la Constitution de la cinquième république toujours en vigueur actuellement. Je suis déçu de cette nouvelle version de votre nouvelle Constitution qui est sur votre site actuellement, je préférais l’ancienne.

nicolaspinte21@gmail.com

Commentaire pour “Parole d’internaute : Nouvelle Constitution

  1. Ce que vous avez téléchargé se nomme « Constitution Nouvelle en Démocratie Directe » (CNDD). Ce n’est pas à proprement parler une nouvelle version de notre projet, mais une étape, que nous avons qualifiée de 2ème niveau qui nous paraît être une étape nécessairement préalable pour pouvoir atteindre le 3ème niveau que nous nommons « Programme pour une société de l’après croissance » (et que vous appelez « Constitution géniale… »).

    Cette CNDD transforme la constitution oligocratique actuelle en constitution réellement démocratique (c’est à dire en « démocratie directe »). Tout comme la constitution actuelle, elle ne contient que des règles « abstraites » de procédure (déjà présentes dans le « Programme pour une société de l’après croissance », mais plus détaillées dans la CNDD) et n’introduit pas de droit positif (ou constructiviste) par l ‘énumération de principes définissant des lignes idéologiques cohérentes entre elles.

    Cette définition de principes doit, à notre sens, être élaborée uniquement dans le cadre d’un système de démocratie directe, qu’il convient donc de mettre en place au préalable. D’où l’étape indispensable de la CNDD !….

    Par ailleurs, outre le fait que la constitution constructiviste contenue dans « Programme pour la société de l’après croissance » n’a vocation à être ratifiée « que » par des institutions fonctionnant déjà en démocratie directe, les treize ruptures radicales avec l’organisation sociale actuelle qu’elle propose, rendent son « atteignabilité » fort peu crédible à très court terme. La CNDD, par contre, constitue un objectif politiquement plus aisé à promouvoir.

    En conclusion, les deux projets ne s’opposent pas et ne sont exclusifs l’un de l’autre. Ils sont au contraire complémentaires, la Constitution Nouvelle en Démocratie Directe pouvant être un tremplin vers le « Programme pour une société de l’après croissance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *